chez ZAZABELLE

Un site utilisant WordPress.com

la vieille commode(2)

Vous rappellez vous de cette vieille commode restée dans un coin de la chambre?…
Elle est venue à nouveau me parler…
On l’avait déplacé dans la chambre,
et un rayon de soleil venait éclairer son joli bois.

Cela faisait ressortir les nervures de son bois si naturel,
les sillons des années passées…

Elle s’était sentie belle, lumineuse, avec  un attrait soudain.
Elle se souciait moins de ne pas avoir de visites,
 car la présence journalière du soleil occupait son temps,

elle le guettait même…
Quand elle voyait l’heure venir,
elle se redressait, bombait le torse,
 ses ferronneries reluisaient, elle se sentait revivre…

Oublié les larmes, les grincements, les éraflures, le dédain…
elle revivait..

Mais c’était sans compter sur ce coquin de sort,
qui se rappellait à elle…trop chaud, trop beau pour durer,
les habitants de la maison avaient décidé de pendre à la fenêtre,
 un grand bout de tissu qui était sensé la proteger de la chaleur.

Mais ce n’était qu’un leurre,
 le soleil ne l’abimait pas,
 il la rechauffait seulement…
certes lui même avait peur d’en faire de trop,
 de mettre en valeur cette commode..
.Cela lui rendait bien service…
Il ne pouvait pas s’attarder sur ce simple meuble,
 il avait tant à faire ailleurs..
avec des meubles plus interessants, plus precieux,
 qui eux le mettraient lui plus en valeur, et surtout plus simple…
Pas de cachette, pas de tiroirs secrets,
 qui risqueraient d’être ressortis à n’importe quel moment…

Oublions la vite…
rien n’empeche le soleil de briller là où bon lui semble…
Chut…
Quelqu’un rentre dans la chambre,
 elle doit interrompre ses confidences pour ce soir…

ZAZA

Publicités

7 Commentaires

  1. Frederic

    Un objet précieux reste précieux, quels que puissent être les regards qu\’on lui porte, quelque profonde soit la pièce où on le remise. Quand au soleil… il éclaire le moindre recoin sans se soucier de tel ou tel qui joue des coudes pour se propulser en avant. Précieux et humble, insouciant et flamboyant… peu importe, quand le destin a décidé de lier deux choses, deux êtres, tout ce qu\’on peut faire ne compte pas.Bisous doux, ma Zaza.

  2. Anne-Marie

    beau texte zaza!moi aussi j\’ai un vieux meuble qui est très vieux et qui m\’a suivi toute ma vie!!gros bisous

  3. PAT

    beaux bijou ta ptite commodecarresse làparle luielle te parle même si elle n\’a pas de languemais y a des tiroirsbisousss

  4. globule

    Que c\’est dommage que cela s\’arrête là!bisousglobule

  5. c’est une commode avec un bois fort et résistant
    et qui embellit avec les années

Rétroliens

  1. LA COMMODE10 | chez ZAZABELLE
  2. SOUVENIRS | chez ZAZABELLE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :