chez ZAZABELLE

Un site utilisant WordPress.com

souvenir

Un instant magique qui fait partie des souvenirs maintenant,

donc je peux vous le faire découvrir…il fût écrit en janvier…

cabines-ouistreham

COUP DE FOUDRE

Devant le casino le rendez vous était donné,
Tout de suite, la connexion est passée,
Nous nous sommes dirigés vers un bar pour prendre un café,
tes yeux pétillants ne faisaient que me fixer
après un court instant, tu n’as pas pu t’empêcher de me toucher
ma main tu as prise et mon poignet effleuré
à mon tour, j’ai doucement ta main caressé
nous avons continué a discuter
puis envie de sortir nous promener,
nous n’avons pas pu éviter de nous étreindre, de nous embrasser
plus de barrière entre nous, une complicité est née
vers la plage, nous nous sommes dirigés
la mer était bleue, le soleil brillait
et malgré le froid, le bien être nous envahissait
comme des gamins lors de leurs premiers émois, nos coeurs ont chavirés,
quoi de plus romantique, que cette balade pour s’émerveiller
nos coeurs ont battu à l’unisson, sans pouvoir nous détacher
ton sourire illuminait ton visage d’enfant comblé,
je ne savais pas qu’autant il me séduirait,
l’heure de la séparation est arrivée
elle fût bien compliquée
nous n’avons pas compris ce qui nous arrivait
je pense que c’est là que nous avons commencé à nous aimer
tu m’as glissé des mots doux avant de nous séparer
comme l’aveu d’une évidence que tu m’aimais
je ne l’avais jamais rencontré
mais le coup de foudre effectivement existait.
la réalité nous a rattrapé
tu étais marié
et tu as culpabilisé
et moi angoissé
de ce qui nous arrivait,
nous avons essayé d’analyser,
de lutter,
de nous séparer,
mais l’attirance était incrustée
et nous avons à nouveau cédé
la tendresse l’avait emporté,
devant cet essai de tout stopper
à nouveau, se présentait la culpabilité
et la réalité,
j’allais trop d’en demander
car je voulais être aimée
et avec toi ton corps partager
et je savais que tout cela tu ne pourrais me le donner
alors j’ai décidé
après des heures a ruminer
que nous ne devions plus nous rencontrer
couper les ponts était avisé
pour te laisser dans ta vie de couple apaisé,
et que moi je sois libérée et moins oppressée,
trop de tourments pour si peu d’instants magiques je vivais
et  toi que ton contrat d’homme marié
tu puisses respecter
nous nous sommes promis d’avoir aucun regret
ce fût si beau de s’être aimés
jamais je ne t’oublierai,
le coup de foudre a frappé
et à terre il m’a fait tomber.

 

ZAZABELLE

z8376_71

Publicités

13 Commentaires

  1. Bonjour ma Zaza. Pas de long discours, tu m’avais parlé de ce bel épisode amoureux en privé. Aujourd’hui, tu en parles en « public » de façon très belle et sans tristesse apparemment. Tu as un beau souvenir et une grande nostalgie et je te comprends.
    Sais-tu ce que l’avenir te réserve 😉 ?
    Maintenant, file au boulot !!!!
    Gros bisous 🙂

    • il ne faut pas penser à l’avenir sinon on est déçu..
      bon we val
      bisous

  2. Le besoin d’en parler, la nécessité de coucher les mots sur le papier pour qu’ils ne meurent pas encore, comme une envie de revivre à l’infini ces instant, qui des le dernier lu, fait le souvenir vivant…………….

  3. une belle histoire mais si courte. Un condensé d’émotions en si peu de temps ! Quel dommage ! Mais sait-on jamais ? Merci de ce partage, gros bisou.

    • c’est là que je suis le plus inspirée, dans le bonheur ou la souffrance..serai je une artiste torturée??hihihi

  4. le coup de foudre la magie quand cela vous tombe dessus foudroyé
    la vie est curieuse
    c’est très beau émouvant
    en effet ne pas avoir de regret
    alors se relever et puis qui c’est ………………….

    bisousss ma Zaza d’amour

    • oui regarde suis déja debout..enfin là je vais me coucher lol

  5. un joli coup de foudre et une sage décision

    • un bel instant a vivre au moins une fois dans savie

  6. Joliment écrit ce coup de foudre mais pas si facile à vivre quand la décision est prise de tout arrêter .
    Bonne soirée
    Bisous

  7. Jolie histoire d’amour, personne est à l’abri d’un coup de foudre, moi-même je l’ai vécu, hélas la distance nous séparait, pourtant nous avons continué à nous aimer.
    Il a fait des kms pour venir me retrouver, la personne qui l’a accueilli était mon père qui lui a dit que j’étais mariée, ce qui était faux, un mensonge de peur de perdre sa fille.
    Je n’ai jamais pu l’oublier. Merci de nous laisser écrire nos vécus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :